Le Bénin présente l’une des croissances économiques les plus fortes au sein de la zone UEMOA avec un taux de croissance estimé à plus de +6,0% au cours des trois dernières années. En dépit des tensions inflationnistes que connaissent les pays de l’Union, le Bénin a su contenir la hausse des prix à la consommation avec un taux d’inflation qui est ressorti en dessous de +3,0% sur la période 2021-2023, le plus faible taux de la zone UEMOA. Les perspectives économiques du Bénin demeurent favorables en lien avec l’accroissement de la production agricole notamment le coton et la poursuite des investissements prévus dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG, 2021-2026).

Une économie résiliente et dynamique

Le Bénin présente l’une des croissances économiques les plus fortes au sein de la zone UEMOA avec un taux de croissance estimé à plus de +6,0% au cours des trois dernières années. En dépit des tensions inflationnistes que connaissent les pays de l’Union, le Bénin a su contenir la hausse des prix à la consommation avec un taux d’inflation qui est ressorti en dessous de +3,0% sur la période 2021-2023, le plus faible taux de la zone UEMOA. Les perspectives économiques du Bénin demeurent favorables en lien avec l’accroissement de la production agricole notamment le coton et la poursuite des investissements prévus dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG, 2021-2026).

Les performances économiques récentes du Bénin sont soutenues par :
- le développement accéléré de nombreuses activités de transformation et la poursuite des grands travaux d’infrastructures et des chantiers de construction ;
- le dynamisme du secteur tertiaire notamment les activités financières et d’assurance et les activités de télécommunication ;
- l’amélioration de la production agricole, grâce notamment à la mise en place des
projets innovants dans le secteur agricole et aux activités de la Société Nationale de Mécanisation Agricole (SONAMA) ;
- la hausse des activités d’égrenage en lien avec l’augmentation de la production de coton au cours de la campagne 2021/2022.
L’activité économique s’est déroulée au Bénin dans un contexte marquée par la maîtrise de l’inflation au cours des trois dernières années. Le taux d’inflation est resté contenu dans la norme communautaire de 3,0% sur la période 2021-2023 oscillant entre 1,7% et 2,7% alors que la moyenne de la zone UEMOA est ressortie au-dessous de 3,5% sur la période.

Selon les prévisions de la DGE, l’économie béninoise devrait rester dynamique au cours des trois prochaines années avec une croissance de plus de 6,0% soutenue par la poursuite de la mise en œuvre des projets structurants du Plan National de Développement (PND). 

Un Plan National de développement ambitieux, participatif et inclusif

Conscient de la nécessité de renforcer le système de planification du développement en vue de l’atteinte de la Vision Bénin-2025 Alafia, des Objectifs de Développement Durable (ODD) et de l’agenda 2063 de l’Union Africaine (UA), le Bénin s’est doté d’un Plan National de Développement (PND) pour la période 2018-2025. La mise en œuvre de ce plan devra contribuer à conforter les réalisations du Programme d’Actions du Gouvernement (2016-2021) tout en assurant la continuité de l’action de développement d’un gouvernement à un autre.
Organisé autour des thématiques majeures que sont le développement du capital humain et du bien-être de la population, la productivité et la compétitivité de l’économie nationale, l’environnement et les changements climatiques, le PND a été élaboré selon une approche participative et inclusive.
Ainsi, l’option stratégique retenue est de faire de l’agro-industrie, du tourisme et des services, le moteur de la croissance économique inclusive et durable dans le cadre d’une gouvernance nationale et locale plus efficace tout en misant sur le développement du capital humain et des infrastructures. La mise en œuvre de cette stratégie devrait permettre au Bénin d’atteindre des résultats satisfaisants à l’horizon du PND dont :

Un taux de croissance économique de 10,2 % en 2025, contre 5,7 % en 2017 :
- Un taux d’investissement qui passerait de 26,4 % en 2018 à 33,2 % pour la période
2022-2025 ;
- Un taux d’emploi précaire qui serait inférieur à 60 % en 2025, contre 83,7% en 2015 ;
- Une réduction de l’incidence de la pauvreté à hauteur de 23,2 % en 2025 contre
40,1 % en 2015.

Pour avoir une vision plus complète sur l’économie du Bénin et les perspectives
d’investissements, téléchargez la note d’information du pays disponible ici.

Source : Note d’information du Bénin - Juillet 2023

Nouveau call-to-action

Inscrivez-vous à notre blog

New Call-to-action
CONVENTION DU MARCHÉ SECONDAIRE DU MTP
New Call-to-action