La zone UEMOA enregistre depuis 2012, un taux annuel de croissance économique supérieur à 6,0 %. En plus de son dynamisme et de sa résilience, elle offre l’une des solutions de placement les sécurisées et rentables plus connue sous le vocable de “Marché des Titres Publics de l’UEMOA”.

Tout investisseur, quelque soit son horizon peut effectuer des placements financiers au travers des intermédiaires de marché agréés au sein de la zone, sur ce marché regroupant 8 émetteurs que sont les Etats membres de l’Union.

Ainsi, nous vous invitons à découvrir dans cet article le Marché des Titres Publics de la zone UEMOA ainsi que sa structure et son fonctionnement.

 

Qu’est-ce que le Marché des Titres Publics ?

Le Marché des Titres Publics de l’UEMOA occupe une place de choix parmi les marchés financiers les plus compétitifs au monde. Concrètement, un marché financier représente un lieu de rencontre entre la demande et l’offre de capitaux. Autrement dit, dans un marché de capitaux, on retrouve des émetteurs qui proposent des titres à des investisseurs, personnes physiques ou morales (Banques, Sociétés privées…).

Le Marché des Titres Publics de la zone UEMOA est l’unique marché régional par adjudication dédié exclusivement à la mobilisation des financements des Etats membres. Sa mise en place répond à un besoin d’organisation et d’harmonisation de la politique d’émission des titres publics au sein des Etats de la zone UEMOA

Le Marché des Titres Publics  est très attractif, car offrant aux investisseurs une qualité de signature des Etats constituant l’Union, une diversité des instruments proposés, une diversité des maturités proposées et un retour sur investissement systématique grâce à une fiscalité avantageuse et aucun défaut de paiement.

 

Quels sont les différents acteurs qui interviennent sur le Marché des Titres Publics ? 

Divers acteurs interviennent pour assurer le fonctionnement efficient du Marché des Titres Publics. Il faut des émetteurs avec des besoins de financement, des investisseurs désireux de faire des placements rentables et de diversifier leurs portefeuilles d’investissement, des intermédiaires de marché chargés de faciliter leurs la mise en relation et des structures partenaires.

  1. Les émetteurs

Il s’agit des 8 Etats membres de l’UEMOA : le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Ces Etats passent par le Marché des Titres Publics pour financer leurs programmes de développement à des coûts maitrisés.  

  1. Les investisseurs

Sans eux, le Marché des Titres Publics en serait réduit à sa plus simple expression. Ce sont des acteurs qui sont à la recherche de solutions avantageuses et sécurisées de placements de leurs capitaux. Il peut s’agir de personnes physiques ou morales, de compagnies d’assurances, de Sociétés de Gestion d’OPCVM, de caisses de retraite, d’investisseurs hors zone UEMOA, de grandes entreprises, de PME/PMI, de coopératives ou de particuliers.

  1. Les intermédiaires de marché

Il s’agit de l’ensemble des Banques  et Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) agréées au sein de la zone UEMOA. Les investisseurs doivent obligatoirement passer par ces intermédiaires pour soumissionner à une émission.

  1. Les partenaires

Les échanges entre les parties sont facilités par des structures d’appui assurant la régulation et la promotion du Marché des Titres Publics. Ces structures élaborent, mettent à jour le cadre règlementaire et assistent les Etats et les investisseurs. A ce titre, aux côtés de UMOA-Titres, il y a des institutions clés telles que la BCEAO, le CREPMF, la BRVM, la BAD, la BOAD.  La BCEAO est le Dépositaire Central et la Banque de Règlement des titres publics émis par adjudication. Elle assure le rôle de dépositaire central des titres émis suivant une procédure d'adjudication à prix multiples (obligations) ou à taux multiples (bons). Le CREPMF est l’autorité des Marchés Financiers.

 

Comment fonctionne le Marché des Titres Publics ?

Sur le Marché des Titres Publics de l’UEMOA, les Etats émettent des Bons et Obligations Assimilables du Trésor par voie d’adjudication. L’adjudication est un système de vente aux enchères garantissant la transparence du processus. On distingue principalement deux voies d’adjudications dans l’espace UEMOA.

L’adjudication ouverte où tous les participants directs (établissement de crédit et SGI) peuvent enchérir sur des titres émis et les proposer par la suite aux investisseurs.

L’adjudication ciblée qui n’est réservée qu’aux Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT) qui sont autorisés à soumissionner pour l’acquisition de titres. Les investisseurs pourront par la suite souscrire à ces titres exclusivement par l’intermédiaire des SVT.

La phase d’émission et de souscription des titres publics s’opère dans le marché primaire tandis que la seconde phase de renégociation et de revente des titres acquis a lieu au niveau du marché secondaire.

Pour conclure, le Marché des Titres Publics est l’unique marché régional, par adjudication, exclusivement dédié au financement des États membres de l’UEMOA. Ces  émetteurs souverains sollicitent, à travers des procédures adaptées, l’émission de titres publics souscrits par des acteurs spécifiques soit pour leur compte propre ou pour celui de tiers.

Afin de permettre aux journalistes économiques évoluant au sein de la zone UEMOA, de rester à la pointe de l’information sur le Marché des Titres Publics, UMOA-Titres a mis à disposition le guide du journaliste économique sur le Marché des Titres Publics (MTP).

Pour accéder au guide cliquez ici

Guide journaliste

Inscrivez-vous à notre blog

New Call-to-action