Tags: DMTP

Se constituer une épargne est un investissement dont l’importance ne fait plus de doute. Aujourd’hui il y  a différents produits d'épargne qui s’offrent aux populations notamment dans la zone UEMOA. Avant d'investir, il est cependant primordial de déterminer votre profil d'investisseur. Le profil d'investisseur définit les préférences d'un individu dans les décisions d'investissement. 

En d’autres termes, si vous souhaitez investir sur les marchés financiers, vous devez-vous poser quelques questions qui vous permettront de savoir si l’investissement répond à vos attentes en fonction de votre profil.  Pour mieux comprendre ce concept, nous vous partageons dans cet article ces quelques points à considérer.

  1. Commencez par définir vos objectifs et le montant à investir

Il existe plusieurs profils investisseurs. Pour définir le vôtre, vous devez comprendre quelle est votre tolérance au risque. Tout d’abord, il est important de définir vos objectifs en termes d'investissements. Commencez par définir votre situation matrimoniale actuelle ainsi que les objectifs que vous souhaitez atteindre grâce à vos  investissements. Ainsi, demandez-vous quelle est votre situation financière actuelle (stable, instable, etc), quels sont vos revenus (à combien s'élève votre salaire net, avez-vous des revenus additionnels, à combien s’élèvent vos économies, etc).

   2. Identifiez le montant que vous souhaitez investir

Une fois la première phase passée, vous pouvez attaquer la seconde qui est d’identifier votre tolérance au risque en tant qu'investisseur. La tolérance au risque comme son nom l’indique vous permet de comprendre votre appétence à prendre des risques élevés, modérés ou de manière plus prudente. La tolérance au risque est le reflet de votre personnalité et est un élément fondamental dans la définition de votre profil investisseur. Cet aspect est important puisqu’il permettra à votre conseiller financier d'orienter ses choix de placement à votre compte en investissement dans des produits dont le ratio risque /rendement correspond à votre profil.

Pour identifier votre degré de tolérance au risque, vous pouvez passer par les questions suivantes: comment me sentirais-je si la valeur de mon portefeuille d'investissement venait à baisser? Dans quelle mesure suis-je convaincu que mes investissements finiront par récupérer leur valeur?

  3. Déterminez l'horizon d'investissement 

Le troisième élément à considérer est votre horizon d'investissement. L’horizon de placement désigne la durée pendant laquelle vous prévoyez de détenir un investissement avant de récupérer vos fonds.
En général, on en identifie 3 catégories : 

  • les placements à court terme : moins d’un an 
  • les placements à moyen terme de 1 an à 3 ans environ 
  • les placements à long terme de plus de 3 ans

En fonction de votre horizon de placement, il est également possible pour votre conseiller de vous orienter vers différents types d’investissements. Par exemple, vous serez plus enclin à investir sur des fonds communs de placement (FCP), actions, obligations, pour des placements à long terme. 

Par contre les titre publics, qui sont des placements plus garantis, ainsi que les comptes épargnes pourront être recommandés pour des placements inférieurs à quatre (4) ans. Pour en savoir plus sur ce sur les titres publics, cliquez sur ce lien

  4. La rentabilité escomptée

Selon la performance que vous souhaitez atteindre, il vous sera proposé un produit financier ayant la rentabilité qui sied. La rentabilité est définie comme le rapport entre un revenu obtenu ou prévu et les ressources employées pour l'obtenir.
C’est donc le profit ou la perte qu'un investisseur peut s'attendre à recevoir sur un investissement. Il faut noter que plus la rentabilité escomptée est élevé, plus le risque est important.

Avant de sélectionner un produit financier, vous devez donc connaître votre aversion au risque, c'est à dire, le niveau de risque que vous êtes prêt à tolérer pour un rendement donné. Cependant, qu’importe votre profil investisseur, il est souvent recommandé de diversifier ses placements afin d’augmenter ses chances de gains, de courir le moins de risque de perte et finalement d'assurer la viabilité à long terme de vos actifs.

New Call-to-action

Inscrivez-vous à notre blog

New Call-to-action